Raccourcis

Du monastère au musée, une demeure de collectionneur


Sommaire

 

Le domaine de Chaalis en témoigne : la vie de Nélie Jacquemart-André, qui posséda le domaine de 1902 à 1912 avant de le léguer à l’Institut de France, ne fut que passions.
Passion de peindre, de découvrir, de choisir, passion de rassembler d’admirables collections.

Dans le vaste château, qui avait été une des ailes du cloître projeté au XVIIIe siècle par le grand architecte Jean Aubert, sont rassemblés des meubles, des tableaux et des objets d’art, de l’Antiquité à l’Empire.

sommaireLe rez-de-chaussée

Au rez-de-chaussée, on trouve l’impressionnante salle des Moines, qui renferme de précieux panneaux peints par Giotto, Signorelli, Bellegambe, puis la Grande Galerie, jalonnée de coffres gothiques et Renaissance  ainsi que de bustes antiques, qui s’étend tout au long de la façade.
Elle donne accès aux pièces de réception

  • salle à manger,
  • bibliothèque,
  • billard
  • et salon

ornéesde tapisseries,de mobilier estampillé et de tableaux de maîtres : Desportes, Oudry, Boucher, Van Loo, des statues de Gagini, des bustes de Vittoria, Coysevox, Pajou, Lemoyne, Houdon.

sommaireLe premier étage

Au premier étage, la galerie, consacrée à la peinture du XVe au XVIIIe siècle, ainsi qu’aux meubles Renaissance, ouvre sur les anciennes cellules de moines devenues des chambres avec leurs cabinets d’entrée. Chacune d’elles est décorée de façon homogène d’un mobilier du XVIIIe siècle ou Empire qui évoque le faste des réceptions de jadis. Des tapisseries et une collection de bois de Sainte-Lucie (salles Amic) complètent ce riche ensemble d’objets d’art.

En haut de l’escalier d’honneur, décoré de tableaux et d’une tapisserie dite "millefleurs" de Bruxelles, un palier donne accès à l’appartement privé de Mme Nélie André, qui témoigne de son goût éclectique, et où domine l’art du portrait.

À la chambre des Aigles, au décor Empire, succède la chambre à coucher de Mme André, au décor XVIIIe siècle, agencée autour d’un grand lit en bois doré, à baldaquin.

Le salon de bain, d’un raffinement exquis, ouvre sur un salon de musique ou boudoir orné de boiseries, décoré de tapisseries de Beauvais et d’un riche mobilier.

 

Abbaye royale de Chaalis
60300 Fontaine-Chaalis
03 44 54 04 02
www.journees-de-la-rose.com

www.chaalis.fr