Raccourcis

Remise du Prix Aurelie Nemours 2011


Le 21 oct 2011

Fondation Aurelie Nemours

Sommaire

Le Prix Aurelie Nemours a été remis le 21 octobre 2011 à Cécile Bart au Palais de Tokyo par Serge Lemoine, président de l'Association Aurelie Nemours, et Jean de Loisy, président du Palais de Tokyo.

sommaireCécile Bart

Cécile Bart est née en 1958 à Dijon. Elle vit et travaille en Bourgogne à Marsannay-la-Côte.

Artiste discrète et exigeante, Cécile Bart poursuit une œuvre singulière qui, depuis la seconde moitié des années 1980, joue sur la profondeur et la surface de la peinture qu’elle aime confronter à la lumière.

En témoignent ses "peintures/collages" ou ses "peintures/écrans", exécutées sur des voiles de tergal transparents sur lesquels elle applique plusieurs couches de peinture monochrome qui pénètrent les fibres du tissu et l’opacifient plus ou moins.

Dans le cas des "peintures/collages", la toile est collée directement sur le mur où elle adhère comme une peau alors que les "peintures/écrans", tendues sur des châssis d’aluminium de dimensions variables, forment des panneaux translucides, disposés librement dans l’espace : sur le sol, contre un mur à l’oblique ou suspendus, de manière à être traversés par la lumière.

L’artiste est particulièrement attentive à la situation et au regard du spectateur : "ce qui m’intéresse, dit-elle, c’est comment circule le regard, où se trouve le spectateur, quelle est sa position et quel regard il porte aux choses et au monde. Tout est affaire de distance entre les êtres et les choses".

Cécile Bart montre comment les jeux de clair-obscur et la disposition

spatiale de ses œuvres renseignent et transforment le lieu qui les accueille. Chaque intervention, chaque exposition est donc pensée en fonction de l’espace à sa disposition et constitue une proposition originale qui invite au mouvement, au déplacement latéral ou au jeu avec la profondeur de champ. On le voit, cette approche n’est pas sans évoquer les effets de caméra. C’est que, de manière très subtile, l’art de Cécile Bart est marqué par le cinéma, dont elle explique qu’il est dans son œuvre un "cinéma in situ et en temps réel".

Ces deux dernières années, Cécile Bart a réalisé des installations-expositions particulièrement monumentales. L’Hypothèse du fond perdu constitue ainsi un tournant artistique dans son travail : invitée à réaliser une exposition pour les dix salles du château de Mouans-Sartoux, près de Grasse, l’artiste a pris le parti d’investir, comme en un geste pictural global, l’ensemble des salles et des passages. Avec une liberté et une aisance plus affirmées que jamais, elle a mêlé peintures murales et écrans disposés à contre-jour, qui se répondent admirablement au point de repousser littéralement les murs.

Sa recherche d’une expérience picturale abstraite, son invitation à réinventer le monde – et non à s’y perdre mélancoliquement – son refus de tout caractère industriel dans ses tableaux auraient sans aucun doute retenu l’attention d’Aurelie Nemours et ont conduit le jury à la désigner lauréate du Prix 2011.

sommaireLe prix Aurelie Nemours

Pensant que l’art est un combat contre le désarroi de notre civilisation, je crois fermement que la charge spirituelle de l’art est le seul recours et le seul salut.
Aurelie Nemours

C’est en 2000 qu’Aurelie Nemours (1910-2005) a souhaité créer un prix annuel décerné à un créateur – quelle que soit sa discipline et la forme de son expression – dont l’œuvre traduit l’exigence et le combat pour les valeurs qui ont  animé sa vie d’artiste. Depuis sa mort en 2005, c’est le jury de l’Association Aurelie Nemours présidé par Serge Lemoine qui attribue le prix avec le concours de la Fondation Aurelie Nemours - Institut de France.

Les lauréats du prix depuis sa création sont Julije Knifer, Imi Knoebel, Adalberto Mecarelli, Bernard Aubertin, Helmut Federle et cette année Cécile Bart.

sommaireL’Association Aurelie Nemours

Créée en 1999, l’Association Aurelie Nemours est dédiée à la diffusion et à la conservation de l’œuvre d’Aurelie Nemours. Depuis la mort de l’artiste, l’Association s’est consacrée à la conservation des archives de l’artiste (objet aujourd’hui d’une donation au Centre Georges Pompidou), ainsi qu’à la réalisation du catalogue raisonné de ses œuvres, dont l’édition est prévue pour le début de l’année 2012.

sommaireLa Fondation Aurelie Nemours

Afin de permettre à l’Association Aurelie Nemours de mener à bien ses missions et de garantir sa pérennité, Aurelie Nemours a souhaité la création d’une fondation abritée à l’Institut de France. C’est ainsi qu’est née en 2001 la Fondation Aurelie Nemours – Institut de France à qui l’artiste a légué l’universalité de ses biens.
En liaison constante avec l’Association Aurelie Nemours, la Fondation assure la diffusion de l’œuvre de l’artiste.

Mots-clés: 

Les actualités


Le 26 Juin 2014

Fondation Aurelie Nemours

Remise du Prix Aurelie Nemours 2014

Le 21 Oct 2011

Fondation Aurelie Nemours

Remise du Prix Aurelie Nemours 2011