Raccourcis

Exposition "La condition féminine au 19e siècle"


Du 23 fév 2012 au 29 juin 2012

Bibliothèque Thiers

Au XIXe siècle, la condition féminine semble subir une stagnation, voire une régression, par rapport au siècle précédent.

Si les femmes ont participé en nombre à la Révolution de 1789, à celle de 1848, puis à la défense de Paris et de la Commune en 1870-1871, elles n’en ont guère récolté les fruits. Révolutionnaires ou conservateurs, les hommes qui se succèdent au pouvoir sont presque tous d’accord sur un point : la place de la femme est à la maison, pas dans la cité, et encore moins à la tribune d’une assemblée.
D’abord laissée à l’initiative familiale et aux religieuses, l’éducation des jeunes filles devient, à la fin du siècle, affaire de l’État et terrain d’affrontement entre l’Église et les tenants de la laïcité.

Dans le même temps, on assiste pourtant à l’émergence d’un féminisme partagé entre courant égalitaire - révolutionnaire, suffragiste, revendicatif, voire même libertaire - et courant dualiste, conservateur et catholique, partisan d’une évolution plus que d’une révolution. Si les femmes à la fin du siècle parviennent à remporter quelques victoires (accès à l’enseignement secondaire et à l’université, divorce, possibilité d’exercer de nouveaux métiers), il faudra cependant attendre le milieu du XXe siècle pour franchir, avec le suffrage réellement universel (et non plus seulement masculin), une étape décisive sur le chemin de l’égalité entre les sexes.

Voir la galerie d'images

L’exposition est visible les jeudi et vendredi de 12h à 18h
Tél. : 01 48 78 14 33 ou 01 48 78 92 90

Bibliothèque Thiers
27, place Saint-Georges, 75009 Paris
Tél. : 01 48 78 92 90
Télécopie : 01 48 78 92 92
Conservateur : Sylvie Biet
Bibliothécaire : Danièle Chartier

www.fondation-dosne-thiers.fr