Raccourcis

Journée d'études internationale : Quelques aspects de la production artistique de l'Égypte tardive (1069-30 av. n. è.)


Sommaire

En réunissant plus d’une centaine de chefs d’œuvre du dernier millénaire de l’Égypte ancienne (1069-30 avant notre ère), l’exposition Le crépuscule des pharaons du Musée Jacquemart-André nous rappelle que cette période, marquée par une succession de crises et de dominations étrangères, s’est néanmoins illustrée par une grande vitalité dans le domaine de l’art.

Sa production artistique se distingue en effet tant par sa qualité que par sa diversité, chaque période apportant en outre sa contribution à l’évolution des styles. Et si la statuaire reste la meilleure illustration de cette réalité, les reliefs et les objets dits "mineurs" témoignent également du fait que les grandes époques de l’art égyptien ne se limitent pas à l’Ancien, au Moyen et au Nouvel Empire. Ces dernières années, nombre de spécialistes – au premier rang desquels il faut mentionner Bernard V. Bothmer (1912-1993, Professeur d’égyptologie à l’Institute of Fine Arts de New York) – sont venus souligner l’intérêt de la production artistique de l’Égypte tardive. Jamais les travaux qui lui ont été consacrés n’ont été aussi abondants, ni aussi diversifiés, qu’il s’agisse de publications de monuments ou de synthèses sur une catégorie de témoignages. Par leur variété, les sept communications de cette journée d’études reflètent elles-mêmes la richesse du sujet.

sommaireMatinée, sous la présidence de M. Nicolas Grimal, membre de l'Académie

  • Allocution d’ouverture, par Monsieur Nicolas Grimal 
  • Divinities Two- and Three-Dimensional Art during the Libyan Period, par Monsieur Helmut Brandl
  • Les statues d’un pontife d’Héliopolis à l’époque saïte et leur apport, par Monsieur Anthony Leahy
  • The Nature of Pharaonic Art in the Ptolemaic Period: the So-called Mixed Style and Regionalism Revisited, par Monsieur Robert S. Bianchi
  • “Demeurer dans le temple éternellement” : quelques caractéristiques des socles des statues privées au Ier millénaire av. notre ère, par Monsieur Laurent Coulon

sommaireSéance publique, sous la présidence de M. Jean-Pierre Mahé, président de l’Académie

  • Communication de Monsieur Dietrich Wildung, sous le patronage de Monsieur Nicolas Grimal : Un art du continent africain ?
  • Communication de Monsieur Olivier Perdu, sous le patronage de Monsieur Nicolas Grimal : De véritables statues d’orants dans les temples aux époques tardives. Le “principe du retournement”
  • Communication de Monsieur Christophe Barbotin, sous le patronage de Monsieur Nicolas Grimal : Le “principe du retournement” illustré par des statues antérieures aux époques tardives

Académie des inscriptions et belles-lettres
Institut de France - 23, quai Conti - 75270 Paris Cedex 06
Tél. : 01 44 41 43 10 - Fax : 01 44 41 43 11
Appels à candidature aux Prix de l'Académie

www.aibl.fr/

Les actualités


Du 20 au 22 Sep 2018

Du 29 Mar au 25 Mai 2018

Académie des inscriptions et belles-lettres

Appels à candidatures

Le 11 Déc 2015

Académie des inscriptions et belles-lettres

Élection de Mme Cécile Morrisson

Le 16 Oct 2015

Académie des inscriptions et belles-lettres

Élection de Monique Trédé

Le 05 Déc 2014

Académie des inscriptions et belles-lettres

Élection