Raccourcis

Remise des Prix 2012


Le 04 déc 2012

Fondation Jacques Rougerie

Sommaire



Les lauréats entourés des membres du conseil d'administration et des membres du jury de la Fondation

Les Prix de la Fondation Jacques Rougerie - Génération Espace Mer ont pour objectif d’encourager les jeunes inventeurs, architectes, ingénieurs et designers à affirmer leur vocation et réaliser leurs rêves.

Depuis 2011, ce concours annuel est lancé auprès des principales grandes écoles mondiales d’architecture, de design et d'ingénierie. L’appel à candidature s’adresse ainsi à plusieurs dizaines de milliers d'étudiants à travers le monde. La Fondation encourage l’interaction entre son réseau, les porteurs de projets et les mécènes, et favorise la synergie des compétences pour permettre des avancées concrètes. Chaque année, un grand donateur donne son nom à la promotion ; après M. Gonzague de Blignières en 2011, c’est cette année M. Emmanuel Hervé qui parraine la promotion. 62 candidatures ont été reçues cette année, dont plus de 20 de l'étranger. Les lauréats ont été sélectionnés par un jury présidé par l’architecte M. Claude Parent, membre de l'Institut (Académie des beaux-arts).

Créée en 2009 par M. Jacques Rougerie, membre de l'Institut (Académie des beaux-arts), la Fondation Jacques Rougerie - Génération Espace Mer a pour vocation de soutenir ou de financer directement des projets éducatifs, culturels, artistiques, scientifiques, et exploratoires sur les thèmes de la connaissance et la préservation du monde marin ; de l’univers de l’eau ou de l’espace ; de l’analyse et la compréhension du comportement humain notamment en habitat extrême ; de l'évolution des rapports humains et des technologies permettant notamment la présence de l’homme sous la mer ou dans l’espace.

sommairePrix Architecture, technologie et design de l’Espace

Le Prix Architecture, technologie et design de l’Espace (10 000 euros) a été remis à Teïva (29 ans) et Cédric (31 ans) Bodereau pour le projet S.A.M. (Station Autonome Modulaire). L’un travaille au sein d’un bureau d’études structure, l’autre est architecte. Ils ont mis en commun leurs compétences pour proposer ce projet d'équipement spatial destiné à recevoir des hommes. Multipliant les couches de pressurisation, le projet s’articule autour de modules répétitifs et simples géométriquement, ce qui facilite l’entretien, la fabrication et la sécurité tout en offrant une impression réelle de vie dans l’espace. Ainsi ce n’est pas la survie dans une capsule hermétique dans un milieu hostile qui est recherchée mais la vie, la possibilité de se déplacer, d’interagir et d’entretenir son lieu de vie.

Un Prix Coup de Cœur Paul Maymont a été remis à Guillaume Prunier (28 ans) pour le projet Une goutte d’océan.

sommairePrix Architecture, technologie et design de la Mer

Le Prix Architecture, technologie et design de la Mer (10 000 euros) a été remis à l'équipe de Milorad Vidojevic (25 ans), Milica Pihler (25 ans) et Jelena Pucarevic (26 ans), architectes serbes diplômés de l’université de Belgrade pour le projet Lady Landfill Skyscraper.

Leur projet dénonce la contradiction qui existe dans l’industrialisation entre progrès technologique et pollution. Ils prennent la Tour Eiffel comme base architecturale, symbole fort de l’ère industrielle, et choisissent de la retourner au sens propre du terme et détourner sa fonction première pour en faire un centre de recyclage flottant capable de collecter les déchets qui polluent les océans.

Une Mention Spéciale a été décernée à l’architecte italien Gianluca Santosuosso (29 ans) pour le projet MORPHotel dans un bâtiment flottant, se déplaçant à travers le monde.

Un Prix Coup de Cœur Paul Maymont a été remis à Boris Lefèvre (23 ans) et Charly Duchosal, (25 ans) pour le projet Incontinence plastique.

sommairePrix Architecture et problématique de la montée des eaux

Le Prix Architecture et problématique de la montée des eaux (10 000 euros) a été remis à l’équipe de l’architecte hollandais Koen Olthuis (41 ans), fondateur de l’agence Waterstudio, spécialisée dans l’habitat marin pour le projet Thalassophilantropy.

Assisté de Mahtab Akhavan (iranienne, 29 ans), Laura Weiss (espagnole, 24 ans) et Alexandre Voegelé (français, 23 ans), Koen Olthuis propose de repenser l’aménagement urbain dans les villes situées en bord de mer. Tenant compte des nouvelles contraintes liées à la montée des eaux, ses recherches se sont concentrées sur des bâtiments flottants.

L’idée globale de leur projet repose sur un principe de constructions sur l’eau : des fondations flottantes qui participent au dynamisme de la ville en permettant un déplacement des infrastructures sur l’eau et éradiquent les problèmes d’inondation.

Une Mention Spéciale a été décernée à Vincent Niccoli (23 ans) et Gabriel Bourdet (24 ans) pour le projet Noé.

Un Prix Coup de Cœur Paul Maymont a été remis à Marion Ottmann (25 ans), Margaux Leycuras (23 ans) et Anne-Hina Mallette (23 ans) pour le projet Hydropolis.

Les actualités


Le 14 Déc 2016

Du 31 Mar au 03 Oct 2016

Le 15 Déc 2015

Fondation Jacques Rougerie

Cérémonie de remise des Prix 2015

Du 14 Avr au 02 Juin 2015

Fondation Jacques Rougerie

Appel candidature Prix 2015