Raccourcis

Collections Jacquemart-André. 100 ans d'ouverture au public


Du 01 Jan 2013 au 31 déc 2013

Musée Jacquemart-André

Sommaire

La Fondation Jacquemart-André et l’Institut de France célèbrent le centenaire de l’ouverture au public des collections de l’hôtel du boulevard Haussmann à Paris et de l’abbaye de Chaalis.

Au tournant des XIXe et XXe siècles, Nélie Jacquemart et Édouard André constituèrent l’une des collections privées les plus importantes de leur temps.
À sa mort en 1912, Nélie Jacquemart légua l’ensemble de ce patrimoine à l’Institut de France dans le souci de préserver l’intégrité de sa collection et de la faire découvrir au plus grand nombre.

Depuis 1913, l’Institut de France et la Fondation Jacquemart-André s’efforcent de conserver, protéger et valoriser ce patrimoine.
Le musée de Paris sert d’écrin à des expositions temporaires parcourues chaque année par plusieurs centaines de milliers de visiteurs et le parc de Chaalis accueille chaque deuxième week-end de juin les Journées de la Rose, une manifestation florale des plus réputées.

2013 est l’occasion pour le musée Jacquemart-André et l’abbaye de Chaalis de lancer de nouveaux projets qui valorisent leurs collections et mettent à l’honneur le couple Jacquemart-André.

Le parcours du centenaire de l'abbaye de Chaalis

sommaireLe parcours du centenaire

Jusqu’en décembre 2013, le musée Jacquemart-André propose un "parcours du centenaire" qui plonge le visiteur dans l’atmosphère feutrée du musée conçu par Édouard et Nélie Jacquemart-André.

Une série de photographies de 1913 jalonne les pièces principales du musée : le public peut ainsi se rendre compte de l’ampleur de la collection et du goût affûté de ses propriétaires, un siècle après l’arrivée des premiers visiteurs.

sommaireLa restauration du salon de musique

Dans un esprit de valorisation du patrimoine légué par Édouard et Nélie Jacquemart-André, l’Institut de France et la Fondation Jacquemart-André lancent un chantier de reconstitution de la salle de musique dans son état originel.

L’hôtel particulier du boulevard Haussmann, temple de la démesure, est achevé en 1876. Conçu pour un mode de vie dévolu aux fêtes et à la réception, il fut équipé de toutes les commodités modernes, dans un décor théâtral, sans cesse augmenté d’œuvres de maîtres qui venaient compléter une importante collection d’art qu’Édouard André avait déjà rassemblée.

Le salon de musique est sans doute la pièce la plus représentative de ce palais : luxueuse, monumentale et aménagée pour recevoir. En 1890, désormais attaché à l’aménagement en musée de sa demeure, Édouard André décide de modifier l’apparence de son salon de musique pour l’adapter à ses collections. C’est ainsi qu’est démontée la cheminée de marbre aux dimensions colossales. Initialement mise en vente, elle fut finalement stockée dans les caves du musée. Une photographie retrouvée récemment a permis de reconstituer la cheminée et de lancer le chantier de sa remise en place, pour redonner au salon de musique tout son faste.

Musée Jacquemart-André
158 boulevard Haussmann - 75008 Paris
Accueil : +33.1.45.62.11.59
Fax : +33.1.45.62.16.36
Email : message@musee-jacquemart-andre.com
Pour les réservations groupes : +33.1.45.62.39.94
Fax : +33.1.45.62.16.35
groupes@musee-jacquemart-andre.com

Pour la location de salles : +33.1.45.62.16.40
Fax : +33.1.45.62.16.35
receptions@musee-jacquemart-andre.com

www.musee-jacquemart-andre.com