Raccourcis

Inauguration du cadran solaire d’après-midi


Le 21 juin 2016

Académie des sciences

La recréation du cadran solaire de l’après-midi de la cour d’honneur du Palais de l’Institut a été inaugurée le mardi 21 juin à l’occasion du 350e anniversaire de l’Académie des sciences.

Marqueur à la fois symbolique et technique des célébrations du 350e anniversaire de l’Académie des sciences, le second cadran de la cour d’honneur du Palais a été restitué à son emplacement d’origine.
Un livre de dépenses de 1676, conservé aux archives nationales, témoigne en effet qu’il existait à l’origine deux cadrans solaires dans cette cour :

  • l’un dans l’angle nord-ouest, indiquant les heures du matin ;
  • l’autre dans l’angle nord-est, indiquant celles de l’après-midi.

La cohérence esthétique et technique de cet ensemble fut altérée lorsque le cadran solaire de l’après-midi fut détruit à une date inconnue.

Après quatre semaines de travaux sous la maîtrise d’œuvre de Pierre Antoine Gatier, architecte en chef des monuments historiques, l’emprise du cadran reprend celle de la table maçonnée sur le principe du cadran du matin.

Le dessin pour la recréation du cadran combine au dessin du cadran du matin la marque de l’évolution du savoir-faire gnomonique depuis le XVIIIe siècle avec l’ajout d’une courbe en 8.

L’Académie des inscriptions et belles-lettres a également participé aux travaux en choisissant la devise : Sol maturat fructus Minervae,

le soleil mûrit les fruits de Minerve


La courbe en huit représente l’écart entre le temps vrai et le temps moyen. Le temps vrai tient à la position du soleil, et le temps vrai entre deux passages au méridien n’est pas uniforme. Sur le cadran solaire, l’ombre du style donne le temps vrai. Le temps moyen est celui qu’indiquent nos horloges et nos montres, et qui donne à toutes les journées la même durée de 24 heures. Au cours de la journée l’ombre de la boule décrit un arc qui se déplace au cours de l’année ; il est représenté ici lors des solstices et de l’équinoxe. À l’heure de midi, quand l’ombre de la boule est sur la courbe en huit, à droite ou à gauche selon la saison, c’est le midi moyen universel ; et quand elle est sur le trait, c’est le midi vrai.

Jean-Pierre Kahane, membre de l’Institut, Académie des sciences

Académie des sciences
Institut de France - 23, quai Conti - 75270 Paris Cedex 06
Tél. : 01 44 41 44 00 - Fax : 01 44 41 43 63

www.academie-sciences.fr/

Les actualités


Du 11 au 13 Sep 2016

Le 28 Juin 2016

Académie des sciences

Séance solennelle

Le 21 Juin 2016

Le 21 Juin 2016

Académie des sciences

Séance

Le 07 Juin 2016

Académie des sciences

Séance