Raccourcis

Disparition du Président Jacques Chirac


Le 30 sep 2019

Institut de France

Disparition du Président Jacques CHIRAC



"Au premier abord, on retenait l’énergie, la vaillance, l’appétit, les grandes enjambées, le contact facile et généreux, la passion d’entraîner et d’aller à la conquête. Une force qui va. Notre pays perd aujourd'hui un grand homme d’État qui sut rassembler, décider et faire entendre la voix de la France. Mais pour qui le connaissait mieux, Jacques Chirac était tout autre : la finesse, la nuance, la résistance aux goûts communs, l’horreur de l’étroitesse, le mépris de l’esprit de chapelle, l’amour de l’altérité, le respect infini des différences, la fascination pour les arts étrangers et les civilisations lointaines, l’écoute des humbles et des souffrants. C'est parce qu’il était un homme de savoir, de bonté et de culture qu’il fut un visionnaire, qu’il comprit la diversité et la fragilité du monde à venir. Il y eut du prophète en lui. "  

 

Xavier Darcos, chancelier de l’Institut de France.

 



" Le président Jacques Chirac, qui vient de disparaître, a été durant douze ans le protecteur de l’Académie française, selon l’usage remontant à Louis XIV qui place la Compagnie sous la protection de celui qui est à la tête de l’État. Durant ces douze années, le président Jacques Chirac a manifesté à l’Académie française une attention constante et chaleureuse, en lui accordant son soutien pour l’aider à mieux remplir la mission qu’elle a reçue de ses fondateurs. Les académiciens se souviennent avec émotion de son élégante silhouette s’avançant sous la Coupole, lors de la réception de Pierre Messmer en janvier 2000, qu’il avait honorée de sa présence.

Grâce à lui, la langue française et la francophonie ont été des composantes essentielles de la politique étrangère de la France. Hanté par le souci de développer la compréhension entre les peuples, il s’est attaché à favoriser le dialogue des cultures, comme en témoigne la création du musée qui porte son nom. C’est pourquoi il a étroitement associé l’Académie française à ce vaste dessein, qui visait à renforcer la francophonie et à faire rayonner largement la langue française. Son protectorat restera inscrit dans l’histoire de l’Académie française et dans le cœur de ses membres."

 

Communication en séance de l'Académie française.

Les actualités


Le 31 Oct 2019

Académie française

Grand Prix du Roman 2019

Du 24 au 27 Oct 2019

Le 21 Oct 2019

Du 05 au 06 Oct 2019

Le 30 Sep 2019