Raccourcis

Historique


Sommaire

sommaireUn lieu emblématique du livre

 
 

Henri d’Orléans, duc d’Aumale (1822-1897), cinquième fils de Louis-Philippe, hérita en 1830 des biens du dernier prince de Condé, Louis-Henri-Joseph, duc de Bourbon (1756-1830). La bibliothèque des Condés, confisquée en 1792, avait été restituée en 1815, à l’exception des livres imprimés, dispersés à la Bibliothèque nationale et dans divers dépôts de province. Le duc d’Aumale entra ainsi en possession de huit cents manuscrits.

Lors de son exil en Angleterre, après 1848, il entreprit de constituer une collection de livres rares et devint un des plus grands bibliophiles de son temps.
Durant toute la seconde moitié du XIXe siècle, il multiplia les acquisitions, à Londres et à Paris comme en Italie ou en Allemagne, chez les libraires et au cours de pratiquement toutes les grandes ventes aux enchères. Dès 1851, il acheta en bloc les 3 504 volumes de la collection de Frank Hall Standish, léguée en 1840 à Louis-Philippe. Celle-ci, qui avait intégré la collection du comte milanais Gaetano Melzi, comprenait 250 incunables. En 1852, il acquit certains ouvrages importants des bibliothèques de Louis-Philippe, et, en 1859, la collection d’Armand Cigongne, alors considérée, avec ses 2 910 volumes, comme la plus belle de Paris.

Il constitua un exceptionnel ensemble de manuscrits enluminés, parmi lesquels des pièces majeures de l’art médiéval occidental. En 1856, il acheta en Italie le manuscrit des Très Riches Heures du duc de Berry, enluminé au XVe siècle par les frères de Limbourg, puis par Jean Colombe ; en 1891, les quarante enluminures de Jean Fouquet pour le Livre d’heures d’Étienne Chevalier, et l’année suivante, le Psautier de la reine Ingeburge de Danemark, du début du XIIIe siècle.

Après son retour en France en 1871, il entreprit de reconstruire le château de Chantilly et fit concevoir par l’architecte Honoré Daumet un cabinet des Livres afin d’y abriter sa collection. En 1888-1889, il fit aménager une seconde bibliothèque, dite "bibliothèque du Théâtre", destinée aux livres du XIXe siècle et aux ouvrages bibliographiques. Par un testament de 1884 que compléta en 1886 une donation, le duc d’Aumale fit don du domaine de Chantilly à l’Institut de France. Il mourut en Sicile en 1897. L’ouverture au public de sa bibliothèque fut effective dès l’année suivante.

sommaireUne collection d’archives considérable

Les fonds d’archives conservés au château de Chantilly sont naturellement liés à l’histoire du domaine et aux différentes familles qui s’y sont succédé. Les plus anciens remontent à 1358, le château ayant été pillé et les titres brulés lors d’une Jacquerie.

Les fonds d’archives du château de Chantilly sont composés des titres de propriétés et papiers concernant les diverses acquisitions des familles s’étant succédées à la tête du domaine : Montmorency, Condé, Orléans. Ces grands noms de l’Histoire de France ont laissé dans leurs archives des témoignages de leur rôle politique, militaire, économique ou plus largement de leur mode de vie.

Cependant, certains documents présents dans les fonds échappent à cette règle. C’est le cas, par exemple, des correspondances du marquis de Gordes, gouverneur du Dauphiné au XVIe siècle (Série K) intégrés par legs.

L’Histoire se lit en creux dans ces archives marquées par les confiscations, les exils ou les saisies lors de la Révolution. Cependant en dépit de nombreux mouvements et déménagements, l’intégrité et la cohérence de ces fonds sont remarquables.

Au XIXe siècle le duc d’Aumale à la fois pour ses travaux personnels d’historien mais aussi soucieux de restaurer Chantilly dans sa gloire, fait réaliser des inventaires complets et des travaux de reliure sur le cœur précieux de la collection d’archives (80 000 lettres). Elles témoignent aussi des travaux de restauration, de la vie économique du Domaine et de la vie privée et publique du duc d’Aumale.


La bibliothèque Condé et les archives du Château de Chantilly sont placés, comme le Musée, sous l’autorité du collège des conservateurs, membres de l’Institut de France. Il est actuellement présidé par M. Marc Fumaroli, de l’Académie française, assisté de MM. Yves Boiret, de l’Académie des beaux-arts, et Jean-François Jarrige, de l’Académie des inscriptions et belles-lettres.

 

Bibliothèque Condé et archives du Château de Chantilly


Les actualités


Du 13 Mai au 12 Aoû 2015

Bibliothèque Condé et archives du Château de Chantilly

Exposition "Œillets, tulipes, anémones. Les fleurs du Grand Condé"

Du 06 Sep au 09 Déc 2014

Bibliothèque Condé et archives du Château de Chantilly

Exposition "La Passion du Prince : enluminures italiennes du duc d’Aumale"

Du 06 Avr au 08 Juil 2014

Bibliothèque Condé et archives du Château de Chantilly

Aumale secret. Archives inédites du château de Chantilly

Du 03 Avr au 02 Juil 2013

Du 04 Juil au 17 Sep 2012

Bibliothèque Condé et archives du Château de Chantilly

Carte Blanche à... Marc Fumaroli, de l'Académie française