Raccourcis

Appartements privés


Sommaire

sommaireIntroduction

Ces appartements, donnant sur le vaste balcon du petit château, sont un parfait témoignage du décor intérieur sous la monarchie de Juillet. Le duc d’Aumale en confia l’aménagement au peintre Eugène Lami, au moment de son mariage avec sa cousine Marie-Caroline de Salerne, en 1844.

sommaireL'appartement de la duchesse

sommaireLe salon de Guise

Également appelé antichambre de la duchesse, il conserve des portraits de famille, dont le Portrait du duc d’Aumale à l’âge de neuf ans, par Robert-Fleury, et ceux de ses deux fils, le prince de Condé (mort en 1866 à vingt-et-un ans) et le duc de Guise (mort en 1872 à dix-huit ans) par Jalabert. Dessus-de-porte montrant différents sites du domaine de Chantilly à diverses époques.

sommaireLa chambre de la duchesse

Lit à baldaquin, fauteuils de style Louis XV. Plafond de Narcisse Diaz (1845), au chiffre de la duchesse (C.A.), représentant des oiseaux et une guirlande de roses. Prie-Dieu néogothique, armoire en marqueterie des frères Grohé, ébénistes du roi Louis-Philippe, et portraits du duc et de la duchesse d'Aumale par Winterhalter et Schrotzberg.

sommaireLe Salon Violet

Le Salon Violet a été restauré en 2009 grâce aux Amis du musée Condé.

sommaireLa salle de bains de la duchesse d'Aumale

Cette pièce intime a été restaurée et ouverte au public en 2009 par la Fondation de Chantilly.
Toilette offerte à la duchesse d'Aumale lors de son mariage en en 1844.
Tabourets de Choisy (XVIIIe siècle).

sommaireLe boudoir de la duchesse

Tendu d’un satin violet broché d’argent qui se retrouve sur le paravent et le mobilier. Meubles en marqueterie et piano des frères Grohé.

sommaireLa petite singerie

Boudoir XVIIIe siècle, entièrement recouvert de panneaux décoratifs évoquant, de façon satirique, les divertissements aristocratiques de singes et de guenons. Au plafond, médaillons illustrant les quatre saisons en camaïeu de bleu et les Fables de La Fontaine.

sommaireL'appartement du duc

sommaireLa salle de bain du duc d'Aumale

Elle était équipée d’eau chaude et d’eau froide. Les petits appartements avaient le chauffage central et furent éclairés au gaz après 1886.

sommaireLa chambre du duc d'Aumale

Boiseries début XVIIIe siècle, peintures romantiques (milieu du XIXe siècle) par Lami, Roqueplan et Baron, évoquant la vie à Chantilly du XVIe au XVIIIe siècle. Grand bureau à cylindre des frères Grohé (1845) offert par Louis-Philippe à son fils. Au-dessus du lit, un Portrait de Marie-Amélie, mère du duc d’Aumale, par le baron Gérard.

sommaireLe salon de Condé

Cheminée d’inspiration Renaissance et buste du duc de Bourbon (1756-1830). 42 médaillons de J.-M. Ribou (fin XVIIIe siècle) : portraits des rois et reines de France et des princes et princesses de Condé.

sommaireLa salle de marbre

Salle à manger de style Renaissance dallée de marbre. Plafond à caissons, cheminée et mobilier d’inspiration XVIe siècle. Souvenirs de la Maison d’Orléans parmi lesquels un buste mortuaire du duc d’Orléans, frère aîné du duc d’Aumale (1810-1842).

sommaireLa loggia

Ancienne entrée de l'appartement du duc d'Aumale, cette salle a été décorée en 1876 sous la direction de l'architecte George d'un décor éclectique évoquant le connétable Anne de Montmorency et le XVIe siècle : parements aux armes et au chiffre du connétable d'après Masséot Abaquesne, peintures avec les emblèmes du connétable par Delmotte, émaux, marqueteries.
Ce décor a été restauré par les Amis du musée Condé et ouvert au public en 2009.

Renseignements et réservations
Tél : 03 44 27 31 80
Fax : 03 44 54 90 73
Courriel : reservations@domainedechantilly.com

www.domainedechantilly.com