Raccourcis

Le chancelier actuel : Gabriel de Broglie


Sommaire

M. Gabriel de Broglie, de l’Académie française, de l’Académie des sciences morales et politiques, est chancelier de l’Institut de France depuis le 1er janvier 2006. Il a succédé à Pierre Messmer (20 mars 1916 - 29 août 2007).

sommaireRepères biographiques

Né le 21 avril 1931 à Versailles

  • Élu à l'Académie des sciences morales et politiques en 1997, en remplacement de François Puaux (1916-1996)
  • Élu à l'Académie française en 2001 au fauteuil d'Alain Peyrefitte (1925-2001)
  • Élu chancelier de l'Institut de France le 29 novembre 2005, réélu le 25 novembre 2008 puis le 21 novembre 2011 et le 13 octobre 2014
  • Académicien correspondant étranger de l’Académie des sciences morales et politiques d’Argentine
  • Membre d’honneur de l’Académie de Roumanie
  • Membre étranger de l’Académie royale des belles-lettres, d’histoire et des antiquités de Suède (Kungl. Vitterhets-, Historie- och Antikvitetsakademien)
  • Conseiller d'État honoraire
  • Jurisconsulte d’André Malraux, ministre des Affaires culturelles (1962-1966)
  • Conseiller technique au cabinet du ministre des Affaires sociales Jean-Marcel Jeanneney (1966-1968)
  • Conseiller technique au cabinet du ministre des Affaires sociales Maurice Schumann (juin 1968)
  • Conseiller technique au cabinet du Premier Ministre Maurice Couve de Murville (1968-1969)
  • Conseiller technique au cabinet du ministre d'État chargé des Affaires culturelles Edmond Michelet (1970)
  • Directeur de cabinet du ministre des Affaires culturelles par intérim André Bettencourt (1970-1971)
  • Directeur général de Radio France (1975-1979)
  • Administrateur (1975-1976) puis président (1979-1981) de l'Institut national de l'audiovisuel (INA)
  • Membre de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (1982-1986), nommé par le président du Sénat Monsieur Alain Poher
  • Membre, nommé par le président du Sénat Monsieur Alain Poher, puis président de la commission nationale de la communication et des libertés (CNCL) (1986-1989)
  • Vice-président du Haut comité de la langue française (1981-1982)
  • Membre du conseil supérieur de la langue française (1984-1986)
  • Président de la commission générale de terminologie et de néologie (1996-2006)
  • Président de la Société d'histoire diplomatique
  • Président d’honneur du comité d'histoire de la télévision
  • Président de la société des bibliophiles françois
  • Membre du Roxburghe Club de Londres

sommaireŒuvres publiées

  • 1972 : Le Général de Valence, ou l'insouciance et la gloire - 1973, prix des écrivains combattants, prix du cercle de l'union et prix Broquette-Gonin de l'Académie française
  • 1974 : Le Conseil d'État. (Ouvrage collectif)
  • 1977 : Ségur sans cérémonie, ou la Gaîté libertine
  • 1979 : Histoire politique de la "Revue des deux mondes" de 1829 à 1979 - 1979, couronné par l'Académie française
  • 1981 : L'Orléanisme ou la ressource libérale de la France - 1981, couronné par l'Académie française
  • 1982 : Une image vaut dix mille mots. Essai sur la télévision
  • 1985 : Madame de Genlis - 1985, grand prix Gobert de l'Académie française
  • 1987 : Le Français pour qu'il vive - 1987, prix du rayonnement de la langue française de l'Académie française, prix Vauban
  • 1990 : Guizot - 1991, prix des ambassadeurs
  • 1991 : La vraie Madame Gervaisais. (Introduction et présentation)
  • 1995 : Le XIXe siècle, l'éclat et le déclin de la France
  • 2000 : Mac-Mahon
  • 2001 : rapport sur Le droit d'auteur et l'Internet (présidence du groupe de travail de l’Académie des Sciences morales et politiques)
  • 2011 : La monarchie de juillet (Fayard)

sommaireTravaux académiques

À l'Académie des sciences morales

  • Actualité du XIXe siècle ; Revue des sciences morales et politiques, 1997; n°4
  • Les institutions de la francophonie ; dans La francophonie. État des lieux, Revue des sciences morales et politiques, hors série, 1998
  • Notice sur la vie et les travaux de François Puaux ; séance du 1er décembre 1998
  • Le mouvement des langues (séance hebdomadaire du 28 octobre 2002)
  • Guizot (séance hebdomadaire du 17 janvier 2004)
  • Qu'est-ce qu'une Académie au XXIe siècle ?, allocution prononcée devant l'Académie nationale des Sciences morales et politiques d’Argentine, Buenos-Aires, le 26 mars 2008.

À l'Académie française

  • Discours de réception et réponse de M. Maurice Druon, 7 février 2002
  • La langue du Code civil, séance solennelle de l’académie du lundi 15 mars 2004, dans le cadre du bicentenaire du Code civil
  • Senghor ou la nécessité de la langue française (séance publique du 5 mars 2002)

sommaireDécorations

  • Grand Officier de la Légion d'honneur
  • Commandeur des arts et des lettres
  • Chevalier de l'ordre national du mérite
  • Commandeur des Palmes académiques

Les actualités


Le 19 Déc 2014

Académie des inscriptions et belles-lettres

Séance

Le 16 Déc 2014

Académie des sciences

Séance

Le 15 Déc 2014

Académie des sciences morales et politiques

Séance

Le 12 Déc 2014

Académie des inscriptions et belles-lettres

Séance

Le 10 Déc 2014

Académie des beaux-arts

Séance