Raccourcis

Le chancelier actuel : Gabriel de Broglie


Vous êtes ici
Sommaire

M. Gabriel de Broglie, de l’Académie française, de l’Académie des sciences morales et politiques, est chancelier de l’Institut de France depuis le 1er janvier 2006. Il a succédé à Pierre Messmer (20 mars 1916 - 29 août 2007).

sommaireRepères biographiques

Né le 21 avril 1931 à Versailles

  • Élu à l'Académie des sciences morales et politiques en 1997, en remplacement de François Puaux (1916-1996)
  • Élu à l'Académie française en 2001 au fauteuil d'Alain Peyrefitte (1925-2001)
  • Élu chancelier de l'Institut de France le 29 novembre 2005, réélu le 25 novembre 2008 puis le 21 novembre 2011
  • Académicien correspondant étranger de l’Académie des sciences morales et politiques d’Argentine
  • Membre d’honneur de l’Académie de Roumanie
  • Conseiller d'État honoraire
  • Jurisconsulte d’André Malraux, ministre des Affaires culturelles (1962-1966)
  • Conseiller technique au cabinet du ministre des Affaires sociales Jean-Marcel Jeanneney (1966-1968)
  • Conseiller technique au cabinet du ministre des Affaires sociales Maurice Schumann (juin 1968)
  • Conseiller technique au cabinet du Premier Ministre Maurice Couve de Murville (1968-1969)
  • Conseiller technique au cabinet du ministre d'État chargé des Affaires culturelles Edmond Michelet (1970)
  • Directeur de cabinet du ministre des Affaires culturelles par intérim André Bettencourt (1970-1971)
  • Directeur général de Radio France (1975-1979)
  • Administrateur (1975-1976) puis président (1979-1981) de l'Institut national de l'audiovisuel (INA)
  • Membre de la Haute autorité de la communication audiovisuelle (1982-1986), nommé par le président du Sénat Monsieur Alain Poher
  • Membre, nommé par le président du Sénat Monsieur Alain Poher, puis président de la commission nationale de la communication et des libertés (CNCL) (1986-1989)
  • Vice-président du Haut comité de la langue française (1981-1982)
  • Membre du conseil supérieur de la langue française (1984-1986)
  • Président de la commission générale de terminologie et de néologie (1996-2006)
  • Président de la Société d'histoire diplomatique
  • Président d’honneur du comité d'histoire de la télévision
  • Président de la société des bibliophiles françois
  • Membre du Roxburghe Club de Londres

sommaireŒuvres publiées

  • 1972 : Le Général de Valence, ou l'insouciance et la gloire - 1973, prix des écrivains combattants, prix du cercle de l'union et prix Broquette-Gonin de l'Académie française
  • 1974 : Le Conseil d'État. (Ouvrage collectif)
  • 1977 : Ségur sans cérémonie, ou la Gaîté libertine
  • 1979 : Histoire politique de la "Revue des deux mondes" de 1829 à 1979 - 1979, couronné par l'Académie française
  • 1981 : L'Orléanisme ou la ressource libérale de la France - 1981, couronné par l'Académie française
  • 1982 : Une image vaut dix mille mots. Essai sur la télévision
  • 1985 : Madame de Genlis - 1985, grand prix Gobert de l'Académie française
  • 1987 : Le Français pour qu'il vive - 1987, prix du rayonnement de la langue française de l'Académie française, prix Vauban
  • 1990 : Guizot - 1991, prix des ambassadeurs
  • 1991 : La vraie Madame Gervaisais. (Introduction et présentation)
  • 1995 : Le XIXe siècle, l'éclat et le déclin de la France
  • 2000 : Mac-Mahon
  • 2001 : rapport sur Le droit d'auteur et l'Internet (présidence du groupe de travail de l’Académie des Sciences morales et politiques)
  • 2011 : La monarchie de juillet (Fayard)

sommaireTravaux académiques

À l'Académie des sciences morales

  • Actualité du XIXe siècle ; Revue des sciences morales et politiques, 1997; n°4
  • Les institutions de la francophonie ; dans La francophonie. État des lieux, Revue des sciences morales et politiques, hors série, 1998
  • Notice sur la vie et les travaux de François Puaux ; séance du 1er décembre 1998
  • Le mouvement des langues (séance hebdomadaire du 28 octobre 2002)
  • Guizot (séance hebdomadaire du 17 janvier 2004)
  • Qu'est-ce qu'une Académie au XXIe siècle ?, allocution prononcée devant l'Académie nationale des Sciences morales et politiques d’Argentine, Buenos-Aires, le 26 mars 2008.

À l'Académie française

  • Discours de réception et réponse de M. Maurice Druon, 7 février 2002
  • La langue du Code civil, séance solennelle de l’académie du lundi 15 mars 2004, dans le cadre du bicentenaire du Code civil
  • Senghor ou la nécessité de la langue française (séance publique du 5 mars 2002)

sommaireDécorations

  • Grand Officier de la Légion d'honneur
  • Commandeur des arts et des lettres
  • Chevalier de l'ordre national du mérite
  • Commandeur des Palmes académiques

Les actualités


Le 21 Sep 2014

Le 05 Déc 2014

Académie des inscriptions et belles-lettres

Séance

Le 04 Déc 2014

Académie française

Séance solennelle

Le 03 Déc 2014

Académie des beaux-arts

Séance

Le 02 Déc 2014