Raccourcis

La fondation Jacquemart-André à l'Institut de France


À l’aube du XXe siècle, presque tout est prêt. Il ne reste à reprendre que les appartements privés, que les deux époux ont jusqu’alors délaissés. Lorsque chaque objet a trouvé sa place, Nélie Jacquemart règle les derniers détails de sa succession.

Demeurée sans héritier et fidèle à la mémoire de son mari, qui souhaitait léguer à la France l’ensemble de son patrimoine artistique, elle se tourne vers l’Institut de France, qui, à ses yeux, représente mieux son pays que l’État républicain, et lui offre, outre le domaine de Chaalis qu'elle a acheté en 1902, l’hôtel et ses collections, à charge pour lui d’en faire un musée et de l’ouvrir au public, ce qui est mené à bien en 1913.

Conforme aux vœux qu’elle a exprimés dans son testament, la présentation actuelle respecte celle qu’avaient choisie les époux André en un juste hommage à leur passion : présenter leur maison tout autant que leur musée. Cette disposition est également un témoignage original de ce goût des collections qui a marqué la fin du XIXe siècle.

À ce titre, le musée Jacquemart-André n’est pas seulement un des rares ensembles consacrés en France au XVe siècle italien et au XVIIIe siècle français, mais bien plus, une proposition singulière sur ces deux grandes périodes de l’art occidental.

Musée Jacquemart-André
158 boulevard Haussmann - 75008 Paris
Accueil : +33.1.45.62.11.59
Fax : +33.1.45.62.16.36
Email : message@musee-jacquemart-andre.com
Pour les réservations groupes : +33.1.45.62.39.94
Fax : +33.1.45.62.16.35
groupes@musee-jacquemart-andre.com

Pour la location de salles : +33.1.45.62.16.40
Fax : +33.1.45.62.16.35
receptions@musee-jacquemart-andre.com

www.musee-jacquemart-andre.com