Raccourcis

Bibliothèque Mazarine


Sommaire

Le nom de la bibliothèque apparaît indissolublement lié à celui de son créateur dont les armoiries, omniprésentes, ornent le fronton de l’édifice, les boiseries de la salle de lecture et le maroquin rouge des somptueuses reliures. De fait, les origines de l’institution remontent aux collections personnelles du cardinal Mazarin, rassemblées à partir de 1643 dans son hôtel particulier, sous la direction de Gabriel Naudé (1600-1653) ; bientôt ouvertes aux savants et aux lettrés, celles-ci devaient constituer la plus ancienne bibliothèque publique de France. Pour éviter qu’elle ne soit dispersée après sa mort, le ministre du jeune Louis XIV adjoignit sa bibliothèque au collège qu’il fonda par testament, le 6 mars 1661 : le collège des Quatre-Nations, appelé aussi collège Mazarin. Les collections de livres et les boiseries qui leur servent d’écrin furent transportées dans le pavillon oriental du nouvel édifice qui allait devenir, beaucoup plus tard, le palais de l’Institut de France.

sommaireHistorique

Escalier de la bibliothèque Mazarine.De nouveau accessible au public en 1689, la bibliothèque Mazarine s’enrichit d’une manière décisive au moment de la Révolution. Elle reçut alors plusieurs dizaines de milliers d’ouvrages (imprimés et manuscrits) qui provenaient des biens confisqués aux nobles émigrés et des établissements religieux de Paris (abbayes, couvents, collèges) alors supprimés. Ces collections ont continué de s’accroître soit par des achats de nouveautés, soit par des attributions du dépôt légal, soit enfin par des legs, quelquefois importants – comme ceux de Jean-Jacques Ampère (1850), de Prosper Faugère (1902) et de Marcel Chatillon (2003) – ou encore grâce à des donations comme celles effectuées en 1954 par Paul Faralicq et en 1978 par les héritiers d’Aimé Perpillou.

L’existence d’un fonds ancien à caractère encyclopédique, où abondent les manuscrits médiévaux, les incunables et les imprimés antérieurs à 1800 (environ 180 000 volumes), constitue aujourd’hui un atout majeur pour la bibliothèque Mazarine, dont les collections modernes, en augmentation constante, sont plutôt spécialisées dans les domaines historique et littéraire : histoire du Moyen Âge et de la Renaissance, histoire politique, économique, religieuse, littéraire et artistique de la France et des pays voisins à l’époque moderne, histoire locale et régionale de la France.

Pour accéder à ces ressources bibliographiques, le lecteur dispose de catalogues sur fiches ainsi que de plusieurs registres manuscrits dont l’exploitation, difficile en raison même de leur multiplicité, va être peu à peu facilitée par le traitement informatique ou la numérisation des notices qu’ils contiennent. Le site internet de la Mazarine permet d’ores et déjà la consultation à distance d’une partie de ces fichiers (environ 190 000 notices).

Rattachée administrativement à l’Institut de France depuis 1945, la Mazarine est une des bibliothèques de grands établissements littéraires et scientifiques relevant du ministère de l’Éducation nationale. La salle de lecture, restaurée avec soin de 1968 à 1974, jalonnée de bustes antiques et classiques, ornée de meubles, de lustres et autres objets d’art, perpétue le décor unique d’une grande bibliothèque du XVIIe siècle.

sommaireFonds et catalogues

sommaireCollections

Imprimés
600 000 volumes (dont XVIe - XVIIIe siècles : 180 000).

Périodiques
2 600 (dont 650 vivants).

Incunables
2 370 exemplaires (2 110 notices).

Manuscrits
4 641 unités.

Usuels
3 000 volumes en accès direct.

Spécialités

  • Livres anciens sur tous les sujets, en particulier : sciences religieuses, histoire, politique (pamphlets), littérature, sciences, médecine, livres anglais, italiens, espagnols.
  • Histoire des XVIe et XVIIe siècles.
  • Histoire religieuse (notamment jansénisme).
  • Histoire du livre.
  • Histoire locale et régionale de la France.

sommaireFonds particuliers

  • Mazarinades
  • Fonds Ampère : civilisations scandinave et germanique.
  • Fonds Faugère : Pascal, jansénisme.
  • Fonds Paravey : récits de voyages
  • Fonds Lebrun : correspondance littéraire (XIXe siècle).
  • Fonds Tastu : langue et civilisation catalanes.
  • Fonds Thiébaud de Berneaud : botanique, voyages en Europe.
  • Fonds Faralicq : bibliophilie.
  • Fonds Demangeon-Perpillou : géographie.
  • Fonds Chatillon : Antilles.

sommaireBibliographie

Alfred Franklin, Histoire de la bibliothèque Mazarine, par Alfred Franklin, Paris, 1901, XXXII, 401 p.

Pierre Gasnault, « De la bibliothèque de Mazarin à la bibliothèque Mazarine », dans : Histoire des bibliothèques françaises, par Pierre Gasnault, publiée sous la direction de Claude Jolly, tome II, Paris, 1988, pp. 135-145.

Art et métiers du livre, n°222 (décembre 2000 - février 2001) : La Bibliothèque Mazarine, 96p
Mazarin, les lettres et les arts : préface d'Hélène Carrère d'Encausse, introduction de Christian Péligry, direction scientifique d'Isabelle de Conihout et Patrick Michel. Paris, bibliothèque Mazarine/Éditions Monelle Hayot, 2006 ; 480 pages ; illustrations en couleurs.

Conditions d'accès et horaires d'ouverture

Toutes les informations relatives aux conditions d'inscription à la bibliothèque sont en ligne sur le site de la bibliothèque :

www.bibliotheque-mazarine.fr

Les actualités


Du 12 Sep au 12 Déc 2014

Le 16 Déc 2013

Du 04 Oct au 20 Déc 2013

Du 14 Juin au 15 Sep 2013

Du 02 Avr au 07 Juin 2013