Raccourcis

Château de Chantilly


Vous êtes ici

Propriété de l'Institut de France

Le château de Chantilly se dresse au cœur d’un vaste domaine de 7 800 hectares de terres, dans une des plus grandes forêts des environs de Paris.

Les Montmorency, propriétaires du domaine jusqu’en 1632, y ont fait bâtir un château médiéval, rénové par la suite dans un style inspiré de la Renaissance et augmenté d’un petit château de plaisance. La propriété est rattachée à la couronne en 1643, revenant à la sœur d’Henri II de Montmorency, épouse d’Henri II de Bourbon, troisième prince de Condé.

Son fils, le Grand Condé, crée à Chantilly une cour littéraire et en fait le théâtre de fêtes somptueuses. Il y reçoit la cour de Louis XIV en 1661 et demande au jardinier de Versailles, André Le Nôtre, d’aménager le parc. Le Nôtre compose un jardin dominé par les étendues d’eau, transformant la Nonette, modeste affluent de l’Oise, en un grand canal. Le parc de Chantilly est l’un de ceux où la superficie des eaux est la plus grande ; c’est aussi une des rares réalisations de Le Nôtre où le château n’est pas dans l’axe de la perspective.

Au XVIIIe siècle, Jules Hardouin-Mansart, alors au début de sa carrière, est chargé de rénover le grand château. Les travaux sont achevés par Jean Aubert qui fait appel aux peintres Oudry, Desportes, Huet et Nattier pour le décor des appartements. On lui confie également la construction des Grandes Écuries (aujourd’hui Musée vivant du Cheval) qui figurent parmi les plus belles écuries de l’Ancien Régime.

Vendu à des démolisseurs, le grand château est détruit jusqu’aux soubassements après la Révolution. Les princes de Condé s’y réinstallent sous la Restauration.

En 1830, le dernier prince de Condé, sans héritier depuis la mort de son fils le duc d’Enghien, lègue tous ses biens à son petit-neveu âgé de huit ans, Henri d’Orléans, duc d’Aumale (1822-1897).

Renseignements et réservations
Tél : 03 44 27 31 80
Fax : 03 44 54 90 73
Courriel : reservations@domainedechantilly.com

www.domainedechantilly.com