Raccourcis

Procédure pour la création d'une fondation ou pour l'établissement d'un prix


Vous êtes ici
Sommaire

sommaireLibéralité sans charges

S’il s’agit d’une libéralité (don ou legs) sans charges, l’Institut, aux termes de la loi du 18 avril 2006, est seul compétent pour décider s’il accepte ou non la libéralité. Sur proposition du chancelier et avis favorable de la commission des fondations, la commission administrative centrale de l’Institut, qui en est le conseil d’administration, délibère avant de transmettre le dossier à l’assemblée générale de l’Institut pour acceptation définitive. Cette procédure est rapide, elle peut aboutir dans un délai de quelques mois.

sommaireLibéralité avec charges

S’il s’agit d’une libéralité avec charges, c’est-à-dire si l’apport est lié à la réalisation de volontés stipulées par le fondateur, aux procédures ci-dessus énoncées s’ajoute l'examen par le Conseil d’État, la procédure se traduisant par la publication d’un décret en Conseil d’État autorisant le Chancelier à accepter la libéralité. Les délais sont alors portés à environ six mois.

L’Institut de France accompagnera le notaire du donateur ou du testataire dans toutes les démarches nécessaires.

Les actualités


Le 12 Nov 2013

Le 04 Nov 2014

Fondation Feuilhade pour la Solidarité de Proximité

Remise du Prix Feuilhade-Institut de France 2014 et du Prix "Coup de pouce" 2014

Le 30 Oct 2014

Du 22 Oct 2014au 01 Fév 2015

Fondation Louis D. - Florence de C.

Grand Prix humanitaire 2015

Le 16 Oct 2014

Prix François Guizot - Institut de France

Remise du Prix François Guizot - Institut de France 2014